Passage à la TNT:

Passage à la TNT

L’option de migration vers la Télévision Numérique Terrestre (TNT) est motivée par la meilleure qualité d’image que celle de l’analogique et par l’échéance fixée par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) pour l’arrêt de la diffusion en mode analogique.

Meilleure qualité d’image

La diffusion en mode analogique fonctionne par une diffusion sur le réseau hertzien UHF et VHF. La qualité de l’image, dans ce mode de diffusion, est tributaire de l’intensité du signal. Cela signifie que des perturbations de tous types peuvent dégrader la qualité de l’image.Le numérique implique la compression et la numérisation des programmes : seules des suites de 0 et de 1 (langage informatique binaire) sont envoyées. Ces données sont traitées numériquement afin de renforcer le signal en vue de le protéger des différentes sources parasites. C’est pourquoi, il est nécessaire de disposer d’un décodeur capable de transformer ce code binaire en image et en son.

Ce mode de transmission est beaucoup moins sensible au brouillage que l’analogique, donc la qualité de diffusion de la télévision est quasi-parfaite.

Arrêt inévitable de la diffusion TV analogique

L’Union Internationale des Télécommunications (UIT) a fixé la date du 17 juin 2015 pour la mise hors service de la diffusion analogique dans la bande UHF (470 – 862 MHz) et la date du 17 juin 2020 pour la diffusion analogique dans  la bande VHF (174 – 230 MHz) pour la l’Afrique et le Moyen-Orient, ce qui est le cas de l’Algérie.La bande UHF est très peu utilisée en Algérie et sert à diffuser TV4 (Tamazight) en analogique dans certaines régions du pays. Ces zones sont pour la plus part déjà couvertes par la TNT.

Le déploiement de la TNT en Algérie, dans la bande UHF permettra de mettre à l’arrêt la diffusion en mode analogique dans la bande VHF et par conséquent, de respecter la date du 17 juin 2020 fixée par l’UIT.

Actuellement, la diffusion de la Télévision Numérique Terrestre (TNT) couvre la population algérienne, à travers le territoire national, à raison de 85% de la population et passera graduellement à 95% avec la concrétisation des projets en cours.